LES TECHNIQUES

  L'AQUARELLE

Vous avez plusieurs façons de dessiner "une aquarelle" sur de la soie.
Peindre sur une soie sèche, sur une soie mouillée ou sur une soie apprêtée à l'antifusant.
 
1. Aquarelle sur soie sèche.
Les contours des motifs réalisés selon la technique d'aquarelle restent flous ; ce tracé irrégulier en fait tout le charme. Lorsque vous appliquez les couleurs les unes contre les autres, elles s'entremêlent alors et créent des nuances superbes. Les couleurs s'étalent beaucoup plus facilement sur un fond sec. Laissez sécher la première couche avant de peindre juste à côté de celle-ci ou par dessus et vous obtiendrez alors des bords sombres très intéressants. 

2. Aquarelle sur soie mouillée.
Mouillez la soie tendue, soit avec du coupage, soit avec de l'eau ; posez vos couleurs en commençant par les plus claires, reprenez le dessin au fur et à mesure du séchage de la soie en ajoutant des détails avec peu de couleur sur le pinceau, ou un pinceau presque sec lorsque la soie est pratiquement sèche, pour donner du relief à votre dessin.

coucher de soleil

peinture sur soie mouillée 

3. Aquarelle sur antifusant.
Passez du produit antifusant du commerce sur toute la soie, avant ou après avoir étalé un fond coloré. Peignez comme sur du papier avec un pinceau peu chargé en couleurs.
 

4. Aquarelle avec des couleurs épaissies
Si vous ne désirez pas que les couleurs se mélangent, ajoutez leur un produit épaississant, passez de l'antifusant sur l'envers de la soie avant de peindre.  Vous pouvez aussi faire l'apprêt avec une solution salée (dissolvez 250 g de sel de cuisine dans 1 litre d'eau bouillante). Laissez refroidir, filtrez la solution dans un filtre à café, puis imprégnez la soie. Vous aurez un effet de petits points en fond, ce qui donne un aspect intéressant.

paysage
Peinture sur soie mouillée
chat

Peinture sur soie mouillée pour le fond, ensuite antifusant sur toute la soie, puis dessins du chat et de l'arbre sur antifusant

arbre

Peinture sur soie mouillée


  LA CIRE

foulard rouge
foulard bleu
foulard marron

La cire sert à faire des réserves qui resteront blanches. Pour des traits ou des dessins, elle s'applique bien chaude. Ce n'est pas aussi régulier qu'avec la gutta.
Paraffine ou cire, que choisir ?

La cire : son point de fusion est plus élevé ; elle est imperméable aux liquides et adhère à la soie. Ne pas utiliser pure : 70 % de paraffine et 30 % de cire constitue un bon mélange.

La paraffine fond plus vite, est plus fluide que la cire, donc s'applique plus facilement et se fige moins vite. Elle se laissera traverser par les gouttelettes de couleurs si vous les laisser stagner. Elle part facilement en plaque.

La paraffine laisse sur la soie un tracé translucide, s'il est blanchâtre le produit a figé, la couleur s'infiltrera. Faire des retouches. La cire laisse un tracé plus opaque, coloré selon les cires : il faut retremper la brosse plus souvent.
 

  Elimination de la cire :

Avant de fixer la soie, il faut enlever la cire ou la paraffine. La cire s'élimine par repassage entre deux feuilles de papier absorbant. N'importe quel papier absorbant, même du papier journal à condition qu'il ne soit pas fraîchement imprimé. Cette opération doit être renouvelée jusqu'à complète disparition de la cire. Le peu de gras qui reste partira au fixage.

Un ennui fréquent se produit au moment de la pose de la cire : la goutte qui tombe à un endroit non prévu. Il est impossible de l'éliminer. En revanche on peut l'intégrer dans le décor de façon à la faire disparaître.
 
 


  LE MARBRE (ou le froissé)

foulards froissés

  Froissements réguliers et irréguliers

C'est une excellente façon de faire des foulards, toujours différents, sans savoir dessiner. Pour cela j'utilise des carrés ou des écharpes de pongé 5, déjà ourlés.
pose de la soie mettre les couleurs soie terminée
soie froissée et peinte
peindre sur soie mouillée et froissée irrégulièrement
résultat de la soie froissée à gauche
résultat de la photo de gauche 
après fixage et repassage
la peinture est posée sur la soie froissée la grille maintien les plis de la soie résultat des photos précédentes

 

  Les spirales

spirale blanche

Faites une grosse spirale avec 
un verre entouré de mousse

spirale fushia

Disposez les couleurs à votre gré

spirale jaune
Peignez sur soie mouillée 
et froissée en faisant 
une seule grosse spirale
spirale bleue
Peignez sur soie mouillée 
et froissée en faisant 
une seule grosse spirale
5 spirales blanches

Faites plusieurs spirales avec un verre 
entouré de mousse

5 spirales jaunes

Disposez les couleurs à votre gré

spirales jaunes

Résultat avec 5 spirales

spirales marrons

Résultat avec 5 spirales


  LE FAUX BATIK (la soie bouillie)

Eh oui ! il est possible de faire boullir la soie, c'est une technique qui fait penser au "batik".
tendre la soie sur un métier
  • Tendez la soie sur un métier.
  • Etalez la peinture en faisant des formes géométriques, des ronds ou des losanges avec les mêmes couleurs (trois fois sur le tissu).
  • Laissez sécher.
  • Retirez la soie du métier.
  • Pliez en trois (en z) le tissu afin que les dessins soient bien au-dessus les uns des autres.
  • Prenez par le milieu et torsadez la soie très serrée. 
  • Maintenez par une ficelle.
  • Faites bouillir 40 mn dans une casserole remplie d'eau.

  •  

     
     
     
     
     
     
     

  • Votre soie est fixée par ce procédé. 
  • Passez sous l'eau froide. 
  • Dépliez le tissu. Lavez la soie, rincez abondamment. 
  • Absorbez l'excédent d'humidité dans un linge et repassez avec un fer sec. 
  • Vous obtenez des dessins de kaléidoscope. Les couleurs se sont mélangées et confondues en formant des dessins surprenants. 
cercles marron Les cercles ont été peints avec trois marrons. 

Le rouge ressortira du marron rouille, le jaune ressortira du marron clair.

cercles bleus Les cercles ont été peints avec du turquoise, du bleu foncé et du jaune.

 
losanges bleu/orange
losanges multicolor
losanges jaune/marron/vert
Des losanges


  LE POCHOIR (et la pulvérisation)

La technique du pochoir permet de répéter, autant de fois que l'on veut, le même motif, dans la même couleur ou dans des couleurs différentes. Cette méthode peut être choisie par ceux ou celles qui ne savent pas dessiner.

Cette technique se réalise en pulvérisant de la peinture, autour ou à l'intérieur des pochoirs, selon qu'ils sont positifs ou négatifs. Vous pouvez fabriquer vos pochoirs vous mêmes, dans du papier fort, du rhodoïd, ou mieux, dans une feuille de plastique transparent dur, que vous découpez au cutter ou avec des ciseaux pointus ; vous avez alors deux pochoirs, le positif (le motif) et le négatif (le motif en creux). Vous pouvez également trouver des formes naturelles comme des feuilles, des objets divers, qui feront très bien l'affaire.

feuilles d'automne
poissons bleus
coquillages
  • Fond : peignez des bandes très claires.
  • Laissez sécher.
  • Passez un antifusant du commerce sur la soie. Laissez sécher.
  • Projetez la bruine sur les pochoirs en feuilles naturelles ou pochoirs.
  • Fond : antifusant fait d'un sirop de sel.
  • Projetez la bruine sur des pochoirs négatifs .
  • Fond : passez une teinte claire.
  • Laissez sécher.
  • Passez un antifusant fait avec un sirop de sel.
  • Projetez la bruine sur des pochoirs coquillages.


  LE SEL

pot de sel 8 foulards au sel

Le gros sel

Le sel est une technique facile à mettre en oeuvre et aux résultats spectaculaires. Il suffit pour cela de saupoudrer les cristaux de sel sur la soie peinte, encore très humide.

Vous aurez des effets différents, si vous utilisez de cristaux de sel plus ou moins gros. Le sel attire la couleur et laisse une zone plus claire dans son sillage. Laissez agir pleinement le sel.

Attendez que le travail soit parfaitement sec, avant de brosser et de faire tomber le sel.

Veillez à ce que le sel ne soit pas humide, ce qui l'empêcherait d'absorber l'eau. Par ailleurs, la zone de couleur sur laquelle vous verserez le sel ne doit pas être trop mouillée, sinon les grains se noieront et vous n'obtiendrez pas les résultats escomptés.

Variez les effets en dispersant le sel de manière à créer des formes particulières (des lignes ou des ronds, par exemple).
 

effet de sel
soleil de sel

On peut cependant maîtriser ce phénomène, en disposant les grains de sel en suivant un dessin donné, et non d'une façon anarchique.
 

détail d'une fleur de sel
fleurs de sel
cratères
détail de sel
géométrie de sel

On peut aisément associer cette technique à celle de la gutta, elle rend par exemple des zones délimitées, telles que des fleurs ou des feuilles, beaucoup plus vivantes.

Remarque importante.
Quand un décor doit comporter des parties unies et des parties traitées au gros sel, commencer toujours par les parties unies et les laisser bien sécher avant de traiter les parties au sel. L'inverse est impossible car il reste toujours un grain de sel qui fait une tache là où on ne l'attend pas.
 
 


 LE SERTI (à la gutta)

tulipes
voilier
guirlande de fleurs

Le serti à la gutta sert à délimiter les contours des dessins et à empêcher que la couleur ne fuse en dehors des limites. La gutta incolore (à l'essence) est une substance caoutchouteuse, légèrement beige, qui a la consistance d'un miel liquide.

Vous obtiendrez des résultats satisfaisants si vous tracez les contours, à la gutta incolore, sur une soie ayant un fond dans des couleurs tendres. Ces lignes seront invisibles après lavage.

Par contre, ces lignes resteront blanches, si vous appliquez la gutta sur la soie non apprêtée, ce qui est intéressant aussi.

La gutta "à base d'essence" est mise dans une burette en plastique. Si la gutta est trop épaisse ajoutez quelques gouttes d'essence F, mélangez bien. Elle doit avoir la consistance du miel liquide.

cygnes

serti à la gutta transparente
à base d'essence

Mettez une plume à vis pour burette, inclinez un peu la pipette et dessinez en appuyant légèrement sur la burette. La gutta doit pénétrer les fils du tissu afin que les couleurs restent dans le serti de votre dessin.

Attention à la goutte indésirable, elle pourra s'atténuer en frottant immédiatement avec un coton tige imbibé d'essence F.

ATTENTION : si vous utilisez de la gutta noire "diluable à l'essence" vous ne devez pas tremper le foulard dans l'essence après fixage, car alors la couleur noire de la gutta dégorgera sur vos belles couleurs.

Essuyez toujours l'embout de la burette avec un chiffon, juste avant de la poser sur la soie. Laissez sécher 20 mn. Vous pouvez accélérer le séchage de la gutta avec un sèche cheveux.

Conservation : la burette platique est placée dans un bocal fermé, en verre, avec 1 cm d'essence au fond ; ceci évite que la gutta épaississe. Si vous n'utilisez pas cette gutta tous les jours, enlevez la plume (que vous nettoyez à l'essence) et replacez le petit embout sur la burette.
 
 

dessins rupestres
Dessiné à la gutta à l'eau,
gutta beige et blanche



Vous avez maintenant de très bonnes guttas colorées "à l'eau". Ce qui rend de grands services à tous. Cela est plus visible en reproduisant les modèles sur le tissu. Il n'y a pas besoin de passer la soie dans un bain d'essence après fixage, ce qui est un gros avantage.

La gutta à l'eau est en tube en principe (vous pouvez la trouver pour les grandes quantités en flacon). Mettez une plume à vis au bout du tube et dessinez en appuyant légèrement sur le tube. Laissez sècher.

J'utilise les sertis à l'eau en tube de Dupont , il y a 10 couleurs différentes, il suffit de mettre une plume à vis de taille 0,2 à 0,6 ; à chacun sa grosseur préférée.

Attendre le séchage complet de la gutta avant d'effectuer la mise en couleur. Vous pouvez accélérer le séchage avec un sèche-cheveux. Une fois la gutta sèche, repassez l'ouvrage 3 mn sur l'envers pour assurer le fixage définitif.

A vous de choisir le genre de gutta qui vous convient le mieux.

Avec l'une ou l'autre façon, vérifiez par transparence qu'il n'y a pas de manque dans les traits de gutta. Vérifiez également les croisements. Sinon votre couleur s'échappera par les trous. Si cela arrive, trempez un coton tige dans de l'alcool et frottez sur la couleur. C'est difficile de tout enlever. Remettez un trait de gutta sur le manque et attendez qu'elle sèche, pas de sèche-cheveux, car cela ferait des auréoles sur les couleurs humides.
N'imbibez pas trop votre pinceau de couleur, et ne peignez pas contre les lignes de gutta, afin que la couleur n'aille pas au-delà de ce contour. Le colorant s'étale lentement de lui-même, jusque dans les plus petits recoins. Il est facile de nuancer des zones bien délimitées : il suffit de peindre l'endroit le plus clair avec du coupage, d'appliquer à l'endroit le plus sombre la couleur et la pousser vers la zone claire à l'aide d'un coton tige.
 

éléphants
liseron sur mousseline
fleurs sur soie brochée à damiers
Gutta noire sur pongé 9
Gutta noire sur mousseline
Gutta incolore sur soie façonnée à damier


  L'ALCOOL ET L'EAU

Les "effets de l'alcool" sur la peinture sur soie.

Les décolorations à l'alcool ou à l'eau.

verre d'alcool  ou broc d'eau




Si on fait accidentellement tomber une goutte de mélange eau-alcool sur une surface colorée, on s'aperçoit que la goutte s'étale en repoussant les pigments vers sa périphérie. Cette particularité peut être utilisée pour animer une surface unie. Il suffit de procéder par petites touches avec un coton-tige imbibé d'alcool pur.
 
 
nénuphars
Parcourir une zone de couleur avec un pinceau imbibé d'alcool a pour effet de refouler la peinture et, par conséquent, fait déteindre les couleurs sur soie à cet endroit. Les pigments dissous s'acheminent alors vers le bord des zones imbibées d'alcool, et forment des lignes sombres. 

L'utilisation d'un sèche-cheveux permet de contrôler l'expansion des bords, car le processus s'arrête dès que le liquide s'évapore.


On obtient les mêmes effets en appliquant simplement de l'eau sur les zones de couleurs, à cette différence près que les bords forment des vagues et sont encore plus colorés.Cette technique convient aussi bien aux couleurs à fixer à la vapeur qu'à celles que l'on fixe au repassage, quoique, pour ces dernières, les couleurs ne soient qu'éclaircies. 

Rien ne vous empêche d'associer à ces techniques celle de la gutta, ce qui vous permet d'animer des surfaces de couleurs bien délimitées, petites ou grandes. 

C'est en travaillant sur des zones de couleurs sèches que l'on produit les effets les plus saisissants. 

Gros sel et alcool sont la providence des maladroits et permettent de transformer un défaut en procédé de décoration. 

Mais, attention, il ne faut pas en abuser. 

musicienne au bord de l'eau


  AVEC D'AUTRES INGREDIENTS

   Peinture libre

Essayez d'utiliser de la Maïzena, du sirop de sucre, du citron, du lait, de la crème, avec les couleurs vous obtiendrez des effets originaux.
 
lait et citron
sirop de sucre
Du lait et du citron ont été mis
sur les couleurs encore mouillées
Un sirop de sucre a été mis
sur les couleurs encore mouillées
coquelicots
fleur rose
Un peu de maïzéna pour réserver les blancs
Ensuite peindre sur la soie mouillée
Coller la soie mouillée sur un support
plastifié et peindre sur cette soie mouillée

Signez vos oeuvres et admirez votre travail...

EST BEAU CE QUI PLAIT

Tout le plaisir est là.

retour